Le traditionnel n’a jamais été aussi moderne : les mains de Samia

Portrait : Samia

IMG_1451
Samia, Rabat, été 2017

Mon titre est son slogan : « le traditionnel n’a jamais été aussi moderne« . J’avais hésité avec un sobre « The Roots » tant il y a un enracinement culturel florissant chez Samia AKA Arts Of Zaman. Les mains de Samia façonnent de l’Art sous toutes ses formes « je dessine sur tout, même la peau » dit-elle. Affirmée dans son identité culturelle nous sommes finalement similaires, d’ici et d’ailleurs, conscientes de notre passé et soucieuses d’un avenir constructif. En livrant sa vision sur son site elle écrit avec force

Il y a entre l’Afrique et l’Europe un fossé qui n’en est pas un, car moi, je ne sens pas de fossé en moi. Je suis d’ici et de là-bas et j’aime que cela se voit. Quand on est riche de ce que deux cultures ont de meilleur à offrir, pourquoi les séparer, pourquoi me diviser? Je suis marocaine et française, française et marocaine, et ça se voit jusqu’au bout de mon art.

En lisant son blog les trois thèmes saillants font sens : Rabat-Paris, I remember, et You got this. 

Rabat-Paris relate l’épopée estivale Europe-Maroc et plus encore, lorsque je lis Samia et je vois Samia je suis encore plus fière d’être marocaine.

J’ouvre une parenthèse sur un constat sociologique frappant découlant d’une anecdote devenue systématique:

Le trajet UBER

Je parle avec tous mes « chauffeurs », majoritairement maghrébins. « Paris c’est pour le boulot, mais je n’aime pas cette ville, en fait je n’aime pas la France », je réponds toujours

Khoya (mon frère) dans ce cas la pourquoi ne rentre tu pas au pays, qui se développe tant tu sais

La réponse ne se fait pas attendre, un morne « Non plus » – Ni d’ici, ni d’ailleurs.

En contraste, Samia c’est ET d’ici ET d’ailleurs. Ancienne timide, comme moi, balafrée par le bullying, comme moi, c’est avec assurance que Samia entreprend, car en plus d’artiste c’est une femme d’affaires « sharp ». Les frères, prenez en de la graine. You got this son dernier article n’est que l’écume de son profond récit du dépassement de soi.

img_14591.png
Samia au Wanderlust Paris, Cité de la Mode, Primptemps 2017

Sur Paris, ville ô combien compétitive, Samia décroche un créneau au Wanderlust – la Cité de la mode, et à quelques détails logistiques près, presque chez Colette.

Cet été Samia est retournée au Maroc pour tâter le terrain à Casablanca, Rabat et Marrakech. Elle a mis en place ses prestations dans des enseignes branchées, tout en établissant un contact avec des influencers marocains. Cette premiere immersion professionnelle je pense, présage des projets qui iront bien au delà de Paris-Rabat.

IMG_1453

The Roots

L’assimilation forcée dont je parlais dans mon auto-portrait où l’on est français et on annihile le reste par conformisme est une tare à laquelle Samia n’a pas succombé, son altérité n’en est pas une, c’est une richesse.


En tombant sur l’Instagram de Samia je renouait subconsciemment avec mes racines. Comme une évidence, il fallait que je me tatoue des tatouages tribaux similaires à ceux qu’arborait ma grand mère sur son corps (RIP). Mamie Mimouna d’ailleurs était cheffe de la tribu Zemmour, l’une de mes fiertés qui coule dans mon sang.

IMG_1441

Samia comprendra en lisant ces lignes que son I remember est devenu le mien, grâce à elle. 

Business

Son Art est comme elle, d’une esthétique supérieure car le travail est minutieux voire perfectionniste. Les formes tribales et orientales se côtoient dans un minimalisme sophistiqué tant sur ses tatouages au Henné/Jagua que sur les coques de telephone, les mini tajines, et la dernière forme: les calligraphies.  Un concept innovant où l’on choisi un mot en arabe ou en français, et l’on reçoit par la poste une belle calligraphie cartonnée prête à être encadrée et trôner dans votre salon, chambre, bureau (un subtil CHILL en calligraphie arabe pour vous rappeler de ne pas tuer votre boss?).

img_14572.png

Samia est versatile, d’une part car elle décline sa vision sous toutes ses formes, d’autre part car elle a une éthique de travail impeccable. Elle veille à accueillir ses clientes dans son studio, le premier dans lequel je me faisais tatouer situé à Montorgueil était un espace accueillant avec quelques kaftans, un showroom moderne. Le deuxième atelier encore plus à son image, chaleureux, empli de symbolique Girl Power, Samia t’offre « atey  » (un thé en arabe) sur un fond de Bryson Tiller.

Une fois sur la même longueur d’onde le rituel du henné commence: minuteur I-Phone sur la table (toujours pro) les mains de Samia tatouent les miennes. Je deviens une oeuvre d’art vivante. En sortant de l’Atelier je me dirige vers les Galeries Lafayette, touristes asiatiques et vendeuses me complimentent avec enthousiasme. « It’s Arts of Zaman, I see you have your phone let me put her Instagram in ».

IMG_1454

Un autre jour c’est un henné plus discret que j’arbore sur le pied, visible à travers mes escarpins Valentino. Ce  lundi j’ai un meeting avec le chef de protocole de la Delegation de l’Union Européenne auprès de l’OCDE et de l’UNESCO. Il le remarque  » (il remonte sa manche et laisse paraitre un tatouage) J’adore le tiens! »

IMG_1455

En ce moment elle ne tatoue pas à l’atelier

Hier j’avais un nouveau lieu de travail, aujourd’hui je n’en ai plus. Ne pas abandonner. Persévérez.

Une pause tatouage pour lancer son E-shop, persévérance.

IMG_1450

Amour

Mon soutien pour Samia est inconditionnel, son Art est authentique et il m’a touché tout comme sa personne m’a touché. C’est un projet et non des achats lorsque j’étais la première à acheter l’un de ses mini tajines et calligraphies. Finalement c’est la meilleure forme de business d’appeler au subconscient du consommateur, une étude scientifique a démontré que le lobe du cerveau qui s’active lorsqu’un consommateur fidèle d’Apple se procure un produit est le meme que celui de l’amour.

Amour pour Samia et Arts Of Zaman donc.

 

3 commentaires

  1. Merci d’avoir mis de si beaux mots sur mon univers. C’est un honneur que tu te reconnaisses dans celui-ci. « Real recognizes real » comme disait l’autre. Puisses ces barrières et frontières invisibles qui veulent nous ranger d’un côté ou de l’autre cesser d’exister, amen!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s